Lumumba tu vis !

La victoire n’est pas seulement la fin du combat mais aussi le début d’un autre combat !

Dans le vouloir d’un Congo libre et prospère plusieurs ont donné leurs vies ; non parce qu’ils n’avaient plus besoin de vivre mais parce qu’ils avaient compris c’est quoi vivre. Vivre, c’est avoir la liberté et voir ses droits être respectés.

Du 17 janvier 1961 au 17 janvier 2017, 56 ans depuis que Patrice Emery Lumumba a quitté la terre de nos ancêtres.

Les ennemis de notre peuple savaient que s’ils t’enterraient tu aurais germé, il leur fallait faire disparaître ton corps pour qu’il n’y ait plus d’autres Lumumba, alors que tu n’avais pas besoin de terre pour germer ; plusieurs ont lutté et vaincu, leurs corps se trouvent dans des musés mais où est le corps de Lumumba ?

Ils devaient nécessairement te faire disparaître totalement de cette terre de peur que tu sois ressuscité, tandis qu’un vrai leader n’a pas besoin d’un corps pour sa résurrection.

Voici que dans les airs tu as pu germer. Transformer ton corps en cendre était une grosse erreur de leur part car il leur aurait été mieux de te laisser reproduire par bouture que par graine, voilà que les Lumumba se sont répandus dans toute l’étendue de la République et dans le monde entier.

Lumumba est bel et bien un état d’esprit !

Les personnes qui nous ont écrit ton histoire nous ont épargné de plusieurs de tes paroles qui doivent déterminer notre attitude d’aujourd’hui ; tu as fait montre que ta lutte n’était pas seulement pour aujourd’hui mais pour l’éternité, voici d’où provient ta grandeur. N’as-tu pas dit que « le Congo a besoin des martyrs » et n’as-tu pas donné l’exemple ?

Et voilà qu’après toi, il y a eu plusieurs martyrs, plusieurs prisonniers, plusieurs condamnés injustement.

Si hier, ils s’étaient battus contre un seul Lumumba et étaient vaincus par ce dernier, et aujourd’hui avec plusieurs Lumumba ?

Hier, nous les voyions eux-mêmes nous diriger : c’est-à-dire la colonisation. Aujourd’hui, ils nous dirigent à travers nos frères de faible d’esprit : c’est-à-dire le néo-colonialisme.

De même que tu as vaincu la traîtrise de la classe politique d’hier jusqu’au point de nous donner l’indépendance, nous nous ferons de même avec celle d’aujourd’hui.

L’indépendance est le combat de tous les jours, nous nous battrons pour la conserver des générations en générations !

Aussi longtemps que le monde est monde, Lumumba vivra !

Face aux nombreuses tendances fédéralistes, tu as imposé l’unitarisme pour empêcher la balkanisation de notre pays, même ceux de la tendance fédéraliste se font dominer par l’unitarisme ; comment dirions-nous que Lumumba est mort !

La mort n’a pas pu faire taire Lumumba. Le fait de donner la mort à Lumumba n’a pas pu diviser le Congo. Le fait de faire disparaître son corps n’a pas pu toucher à sa fécondité. C’est ce qui fait montre que, quoiqu’il en soit, le Congo finira par être ce que Lumumba l’a voulu.

Vive la République Démocratique du Congo !

Vive Patrice Emery Lumumba !

Il est temps !

 

Le 17 janvier 2017
Coordonnateur de la Quatrième Voie/Il est temps RDC !
KALONJI NGBONGOLO EMMANUEL LEROI Jean-Marie

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Nous contacter

Merci d'utiliser ce formulaire pour toute demande, suggestion ou information.

Sending

©2017 La Quatrième Voie/Il est temps RDC | La Voie de la Jeunesse.

Log in with your credentials

Forgot your details?