Jean-Marie Kalonji – Message de voeux à la nation congolaise

Congolaises et congolais, cher compatriotes ;

Aujourd’hui 31 décembre 2016, tous les pays du monde s’apprêtent à célébrer un nouvel an; et nous dans notre pays nous vivons les moments les plus exceptionnels de l’histoire de notre existence entant que nation et de l’histoire de notre territoire entant qu’Etat, c’est-à-dire le fait que tout pouvoir revient au peuple actuellement et que l’absence d’un président à la tête de la République constitue une réalité suite au manque de ténue des élections dans le délai constitutionnel.

Nous signalons que ce vide a débuté en date du 20 décembre de cette année 2016 à minuit.

La République Démocratique du Congo n’ayant pas un président à sa tête, il est de devoir que tout leader puisse maintenir de l’ordre dans sa communauté selon l’étendue dans laquelle se constate son leadership jusqu’à l’établissement d’un nouveau président de la République.

A ce sujet, je m’adresse aux leaders de manière générale et en particulier les chefs coutumiers.

L’année 2016 ne nous a pas été rose, nous avons assisté à des scènes où plusieurs d’entre nous ont été tués, enlevés, torturés, arrêtés arbitrairement et condamnés injustement ;
Une année où la constitution de notre pays a été systématiquement violée, c’est-à-dire, l’utilisation du pouvoir judiciaire afin de procéder à une fausse interprétation de la constitution et des mauvaises décisions judiciaires.

Le régime qui vient de passer ne s’arrête pas là, il continue à garder dans des cachots secrets nos frères et sœurs qui n’exigent rien d’autre que le respect strict de la constitution, les auteurs de ces actes ne resteront jamais impunis.

Quant au dialogue sous la médiation de la CENCO, nous avions donné dès lors notre position qui se réfère totalement à la constitution de notre pays, pas question de retourner monsieur KABILA au pouvoir, au cas contraire il n’y aurait d’autre choix que l’application de l’article 64 de la constitution.

Aujourd’hui nous sommes devant un fait accompli, la jeunesse ne peut que retrousser ses manches pour sauver la constitution et sauver son avenir.

C’est ainsi, en vertu de nos devoirs entant que citoyennes et citoyens, avec l’appui de notre constitution dans son article 64, nous déclenchons l’opération « S.O.S SAUVONS NOTRE CONSTITUTION ! », ces écrits seront mentionnés sur une bande rouge ou tout autre objet de cette même couleur et les écrits seront en noir.

Cette opération est inscrite dans le cadre de la RESISTANCE PACIFIQUE, afin de protéger notre constitution contre les ennemis du peuple.

Nous demandons à tout congolais vivant à l’intérieur comme à l’extérieur  du pays  de rejoindre cette opération et de placer ce message devant la porte de chaque maison et/ou parcelle afin de faire passer le message et de dénoncer le fait que notre pays est en danger !

Car, personne ne peut nous donner la liberté, l’égalité ou encore moins la justice. Mais nous devons l’arracher et cela quel que soit le prix à payer. Mieux vaut mourir que d’être dominé toute sa vie.
Ainsi, nous vous présentons les vœux dans l’espoir de rendre l’année 2017 agréable que l’an 2016 en obtenant toutes les aspirations du peuple.

Je vous remercie!
Jean-Marie Kalonji

 

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Nous contacter

Merci d'utiliser ce formulaire pour toute demande, suggestion ou information.

Sending

©2017 La Quatrième Voie/Il est temps RDC | La Voie de la Jeunesse.

Log in with your credentials

Forgot your details?